Les derniers romans

18 Juil
vernonVernon Subutex 3 de Virgine Despentes

Vernon Subutex 3, le retour de Vernon, suite et fin de la trilogie.

trois saisonsTrois saisons d’orage  de Cécile Coulon

Les Fontaines. Une pierre cassée au milieu d’un pays qui s’en fiche. Un morceau du monde qui dérive, porté par les vents et les orages. Une île au milieu d’une terre abrupte. Je connais les histoires de ce village, mais une seule les rassemble toutes. Elle doit être entendue. L’histoire d’André, de son fils Benedict, de sa petite-fille, Bérengère. Une famille de médecins. Celle de Maxime, de son fils Valère, et de ses vaches. Une famille de paysans. Et au milieu, une maison. Ou ce qu’il en reste.

Trois générations confrontées à l’Histoire et au fol orgueil des hommes ayant oublié la permanence hiératique de la nature.

tresseLa tresse de Laetitia Colombani

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.   Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade. Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre.Trois générations confrontées à l’Histoire et au fol orgueil des hommes ayant oublié la permanence hiératique de la nature.

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie  de Virginie Grimaldi

« Je ne t’aime plus. » Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule. Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au moment où elle décide de reprendre sa vie en main. Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer. Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.

Il était un secret  de Kathryn Hughes

Quand le terrible secret d’une femme peut en sauver une autre des décennies plus tard. En 1975, par une journée de canicule, une virée à la mer entre amis se termine par un accident tragique. Ce même été, Mary, une jeune veuve en mal d’enfant, découvre un bébé abandonné devant sa porte et fait le choix de mentir en le faisant passer pour le sien. Quarante ans plus tard, en 2016, une femme, Beth, qui vient de perdre sa mère, vit dans l’amertume le fait que celle-ci ne lui ait jamais révélé l’identité de son père et ait emporté son secret dans la tombe. Tout ignorer de ses antécédents familiaux se révèle d’autant plus dramatique qu’elle cherche désespérément un donneur compatible pour son petit garçon qui a besoin d’une greffe de rein. En trouvant un vieil article de journal dans les papiers de sa mère, elle parvient à remonter le fil du passé et à découvrir le secret qui pèse sur sa vie depuis son enfance.

Au temps du fleuve Amour  d’Andreï Makine

Les héros de ce livre appartiennent à un autre monde : le pays du grand blanc, au bord du fleuve Amour. Un petit village de Sibérie où l’on est obligé parfois de sortir d’une isba ensevelie sous la neige en creusant un tunnel vers la lumière du jour. Dans ces lieux de silence, la vie pourrait se confondre avec de simples battements de cœur si chaque mouvement de l’âme n’apportait sa révélation. Alors, le désir naît, de la sensualité des corps comme de la communion avec la nature offerte. L’amour a l’odeur des neiges vierges dans la profondeur de la taïga. Soudain, tout est bouleversé. L’Occident fait signe. D’abord un train qui passe, le mythique Transsibérien. Puis un film français, vision d’une existence éblouissante, appel peuplé de grandes actions et de créatures sublimes. Le vertige d’une autre histoire née sur les rives Amour, aux berges de l’adolescence.

L’école buissonnière de Nicolas Vanier

Pour Paul qui n’a jamais rien connu d’autre que l’univers minéral de la banlieue parisienne, la découverte de la nature sauvage de la Sologne est fascinante.

Confié à Borel, le garde-chasse bourru du domaine du comte de La Fresnaye, et à sa femme, le jeune garçon ne tarde pas à faire la connaissance du braconnier le plus rusé du pays. Sur les bords de la Loire se noue alors une amitié sincère entre l’homme des bois et le gamin des villes. Paul découvre les secrets de la nature, goûte à la liberté, respire à pleins poumons cette nouvelle vie, rêvant jour et nuit de cette belle et jeune Gitane qui nage nue dans l’étang de la Malnoue.

Jusqu’au jour où il tombe sur un cerf majestueux qu’il veut protéger des hommes. Une quête qui le confrontera au secret de sa propre naissance…

Entre mes doigts coule le sable de Sophie Tal Men

Pas facile de concilier médecine et vie privée quand on est internes à l’hôpital ! Marie-Lou – qui a quitté sa Savoie natale pour Brest – et Matthieu – le ténébreux surfeur – sont tombés amoureux au premier regard. Mais entre leurs stages en psychiatrie et en neurochirurgie, les nombreuses gardes à effectuer, les apéros au « Gobe-mouches » et les fêtes carabines, leur histoire d’amour n’est pas un long fleuve tranquille. C’est plutôt la valse des sentiments… surtout quand leurs proches deviennent leurs patients.

Matthieu parviendra-t-il à vaincre ses peurs et à laisser Marie-Lou entrer dans sa vie ? Marie-Lou apprendra-t-elle à laisser glisser le sable entre ses doigts ?

Une vie après l’autre de Kate Atkinson

11 février 1910 : Ursula Todd naît – et meurt aussitôt. 11 février 1910 : Ursula Todd naît – et meurt, quelques minutes plus tard, le cordon ombilical enroulé autour du cou. 11 février 1910 : Ursula Todd naît le cordon ombilical menace de l’étouffer, mais Ursula survit. Ursula naîtra et mourra de nombreuses fois encore – à cinq ans, noyée ; à douze ans, dans un accident domestique ; ou encore à vingt ans, dans un café de Munich, juste après avoir tiré sur Adolf Hitler et changé ainsi, peut-être, la face du monde…

Chronique des Clifton : Seul l’avenir le dira de Jeffrey Archer

Harry Clifton, fils d’un docker et d’une serveuse de Bristol, né en 1920, est persuadé que son père, Arthur, est mort en héros à la guerre. Alors que tout le dispose à suivre les traces de ses parents, sa voix et son intelligence exceptionnelles lui ouvrent les portes d’un collège réservé aux enfants de la haute société anglaise. C’est là qu’il fait connaissance de Giles, le fils de la famille Barrington, propriétaire d’une grande compagnie maritime.

Chronique des Clifton : Les fautes de nos pères de Jeffrey Archer

New York, septembre 1939. Torpillé par un sous-marin allemand, le bateau sur lequel Harry Clifton a embarqué, coule au milieu de l’Atlantique. Harry, qui fait partie des survivants, décide de prendre l’identité de Tom Bradshaw, un officier mort dans le naufrage. Mais, quand il débarque aux Etats-Unis, il est arrêté pour homicide. S’il veut prouver son innocence, il doit révéler son véritable patronyme. Ce qu’il s’est juré de ne jamais faire, pour protéger la femme qu’il aime. Restée en Angleterre, Emma refuse de croire à sa mort et, malgré les dangers, part à sa recherche. Des prisons de la côte Est aux champs de bataille d’Afrique du Nord en passant par les docks de Bristol, une saga flamboyante où nous retrouvons les personnages inoubliables de Seul l’avenir nous le dira.

Chronique des Clifton : Des secrets bien gardés de Jeffrey Archer

Londres, 1945. Giles est déclaré héritier du titre et de la fortune de son père Hugo Barrington. Au détriment de son ami – et peut-être demi-frère – Harry Clifton, mais aussi au grand soulagement de celui-ci qui peut dorénavant épouser Emma, la sœur de Giles. Tandis que Harry et Emma s’installent à Bristol avec Sebastian, leur fils, et Jessica, une petite fille qu’ils adoptent, Giles, devenu membre de la chambre des Lords, se retrouve pris au piège de haines ancestrales dans sa lutte pour le pouvoir. Une décennie plus tard, c’est Sebastian, représentant de la nouvelle génération, qui fera basculer la carrière politique de son oncle. Secrets trop longtemps enfouis, vengeances longuement méditées, amours enfin possibles ou alliances intéressées, une saga qui se dévore d’une traite.

Chronique des Clifton : Juste retour des choses de Jeffrey Archer

Lorsque Ross Buchanan annonce sa démission de la compagnie maritime Barrington, Emma Clifton espère le remplacer, mais c’est compter sans le plan machiavélique de don Pedro Martinez. L’ennemi juré des familles Clifton et Barrington a l’intention de couler l’affaire familiale et de contrecarrer la construction de son premier paquebot de luxe, le Buckingham. À Londres, Jessica, la fille adoptive d’Emma et Harry, devient une peintre de talent dont la renommée ne fait que croître. Son bonheur est parfait aux côtés de Clive Bingham, son fiancé rencontré aux beaux-arts, jusqu’à ce que lady Virginia, l’ex-belle-soeur d’Emma, s’en mêle et sème la discorde. Face aux attaques incessantes dont ils sont les cibles, les Barrington et les Clifton se mobilisent pour déjouer les complots ourdis par leurs adversaires. Parviendront-ils à les neutraliser une fois pour toutes.

Chronique des Clifton : Plus fort que l’épée de Jeffrey Archer

Octobre 1964. Lors de son voyage inaugural à travers l’Atlantique, le Buckingham, premier paquebot de la compagnie maritime Barrington, est la cible de l’IRA. L’attentat a-t-il fait des victimes ? Emma Clifton, à la tête de la compagnie, doit faire face aux conséquences de la bombe. Désormais président de la section britannique de l’organisation littéraire PEN, son mari, Harry, se lance dans une campagne pour la défense de l’écrivain russe Anatoly Babakov, emprisonné en Sibérie. Harry est déterminé à le faire libérer, au point de mettre sa vie en danger.

Chronique des Clifton : Le temps est venu de Jeffrey Archer

Le roman s’ouvre sur un procès opposant Emma Clifton, présidente de la célèbre compagnie Barrington et son ennemie de toujours, Lady Virginia. Lady Virginia semble pouvoir convaincre les jurés et la cour, mais c’est sans compter la publication dans la presse d’une mystérieuse lettre. Elle est signée du Major Fisher qui l’a écrite avant de mettre fin à ses jours.

Si la lettre innocente Emma Clifton, elle se révèle dévastatrice pour Giles Barrington, son frère, déjà tourmentés par d’autres affaires.

Les dieux du tango de Carolina De Robertis

Février 1913. Leda a dix-sept ans. Elle quitte son petit village italien pour rejoindre en Argentine son cousin Dante, qu’elle vient d’épouser. Dans ses maigres bagages, le précieux violon de son père.

Mais à son arrivée, Dante est mort. Buenos Aires n’est pas un lieu pour une jeune femme seule, de surcroît veuve et sans ressources : elle doit rentrer en Italie. Pourtant, quelque chose la retient… Leda brûle d’envie de découvrir ce nouveau monde et la musique qui fait bouillonner les quartiers chauds de la ville, le tango, l’envoûte. Passionnée par ce violon interdit aux femmes, Leda décide de prendre son destin en main. Un soir, vêtue du costume de son mari, elle part, invisible, à travers la ville.

Aux Cinq Rues, Lima de Mario Vargas Llosa

Le carrefour des Cinq Rues, qui donne son nom à l’un des quartiers les plus fréquentés de Lima, est ici le décor d’une brillante comédie de moeurs aux multiples rebondissements, dont le centre étoilé est occupé par un gigantesque scandale politique, médiatique et sexuel. Quelques photos compromettantes, un maître chanteur, un crime crapuleux : la presse à sensation ne pouvait rêver mieux.

bobineUne bobine de fil bleu d’Anne Tyler

Portrait d’une vieille maison de Baltimore et de ses habitants à travers plusieurs générations, le vingtième roman d’Anne Tyler est comme souvent celui d’une famille trop heureuse pour être vraie. Épicentredu texte, Abby, la pièce rapportée, la femme de Red Whitshank, mère de cinq enfants devenus adultes. Elle excelle à les rassembler tous (et parfois quelques autres invités de passage) autour d’un repas ou d’une conversation. Pourtant, quand commence le récit, si tous les enfants sont de retour à Baltimore, c’est parce qu’Abby les inquiète. Comportements étranges, pertes de mémoire, le coeur de la famille Whitshank semble battre de travers.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :